Procédés de fabrication

 Chez Porcher Sport, les procédés de fabrication sont totalement intégrés dans nos usines, dotées d'équipements modernes et productifs : au minimum 6 étapes de fabrication sont nécessaires pour transformer un fil en un tissu haute performance. Une attention toute particulière est portée à la maîtrise de nos procédés afin de garantir une parfaite régularité de la qualité de nos produits.

De plus, à chaque étape de fabrication, les produits sont contrôlés selon les normes qualité les plus exigeantes.

Nos ingénieurs en Recherche & Développement sont également à proximité des équipements industriels. Ainsi, profitant des synergies entre l'ensemble de ces compétences, de la conception à la fabrication, nous avons une capacité d'innovation rapide et maîtrisée unique sur l'activité sportive.

Pour le tissu SKYTEXTM, il s'agit d'un fil polyamide 6.6 de haute ténacité. La première étape, l'ourdissage, consiste à dérouler le fil des bobines pour le faire passer dans un bain d'encollage – cette résine a pour fonction de protéger le fil pendant le tissage.

 La matière première pour le tissu : le fil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La préparation au tissage

Pour réaliser un tissu très léger comme le SKYTEXTM, environ 10.000 fils sont enroulés parallèlement sur une grosse bobine – c'est la chaîne du futur tissu.

Un par un, ces fils sont noués à la chaîne précédente, sur le métier à tisser. C'est un travail manuel, aucune machine ne peut remplacer la dextérité de nos techniciennes.

 

 

 

 

 


Les métiers à tisser.

Le principe du tissage est resté le même depuis des millénaires : c'est l'entrelacement des fils de chaîne (sens longueur) et de la trame (sens largeur). Différence notable à la fabrication artisanale: sur nos métiers à tisser de toute dernière génération, le fil de trame est propulsé à près de 100 km/h entre les fils de chaîne à l'aide un jet d'air extrêmement fin et puissant.

 

L'autoclave

Enroulé sur une bobine volumineuse, le textile est transféré dans un autoclave. A l'intérieur de cette gigantesque "cocotte-minute", le tissu est lavé pour être libéré de la colle de protection et pour être teint.

 

L'enduction

Lors de l'étape suivante, la thermofixation, le tissu rétrécit de manière contrôlée sous l'effet de la chaleur pour être stabilisé dimensionnellement. Vient ensuite une des étapes les plus importantes: l'enduction. C'est la formule secrète de cette résine, appliquée uniformément avec une précision de moins d'un gramme par mètre carré, qui détermine en majeure partie les performances du produit.

 

Un contrôle qualité rigoureux

Avant livraison, le tissu subit plusieurs étapes systématiques de contrôle qualité. Un premier contrôle visuel permet de déceler le moindre défaut et d'écarter, le cas échéant, un lot ne correspondant pas à nos exigences de qualité. En outre, des échantillons sont prélevés régulièrement pour une analyse approfondie de toutes les propriétés dans notre laboratoire.